Choisir la retraite
du Groupe AFP

Pour une retraite de qualité

Offrir à nos aînés une retraite de qualité à des tarifs compétitifs, fondée sur la qualité de l’hébergement, l’exemplarité d’un suivi médical adapté, mais aussi sur l’accueil et les activités pour faire de leur maison, au quotidien, un vrai lieu d’échanges et de vie.

Plus de 1800 personnes font confiance au Groupe AFP aujourd'hui. Que ce soit au sein de nos EHPAD (résidences médicalisées), de nos Résidences Autonomie, en accueil de jour ou avec la livraison de repas à domicile, nos 1100 salariés s’attachent quotidiennement à offrir un service de qualité à nos résidents. Prendre soin de nos aînés est un devoir mais aussi un métier.
Pour les équipes du Groupe AFP, c'est une vocation.

Des résidences chaleureuses et confortables à prix attractifs

Une équipe attentive au bien être de tous nos résidents

Des activités variées pour des résidences animées


Une cuisine savoureuse, faite sur place comme au restaurant

Un maintien du lien social, des échanges entre générations

Pour tous les budgets

La majorité de nos établissements ont un tarif d’hébergement journée inférieur à la moyenne des prix des établissements du secteur privé implantés dans le même canton.

Le Groupe AFP est soucieux de proposer une retraite de qualité à toutes les bourses. Nos tarifs d'hébergement sont très compétitifs et 11 de nos établissements ont des lits habilités à l’Aide Sociale. 20 résidences sont conventionnées au titre de l’APL versées par les Caisses d’Allocations Familiales.
Le montant des frais de séjour
Un tarif journalier hébergement

Correspond au gîte, au couvert, à l’animation...
C’est ce tarif qui est indiqué sur les fiches détaillées de nos résidences.


Un tarif journalier dépendance

Permet la prise en charge de la perte d’autonomie définie par la grille AGGIR.
Ce tarif est fixé par le Conseil Départemental de l’établissement et a trois montants différents en fonction de la dépendance de la personne hébergée.


Un tarif soins

Permet la prise en charge médicale.
Ce tarif a trois montants différents, il est financé par l’Assurance Maladie.

Les aides financières existantes
APL (Aide Personnalisée au Logement) ou AL (Allocation Logement)
Elle est octroyée par la Caisse d’Allocations Familiales.
Elle a un montant variant en fonction du loyer, des charges forfaitaires et du montant des ressources.

Où s’adresser ?
A la Caisse d’Allocations Familiales du lieu de résidence.

APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie)
L’APA en établissement aide le résident à payer le tarif dépendance correspondant à son GIR. En effet, en EHPAD, les soins sont pris en charge par l’Assurance maladie, les prestations relatives à l’hébergement par le résident ou l’aide sociale, tandis que l’aide et l’accompagnement liés à la dépendance sont pris en charge en partie par l’APA.

Où s’adresser ? 2 cas de figures :
- Etablissement en dotation globale : l’APA est directement perçue par la structure qui la déduit de la facture du résident (tarif dépendance).
Aucune démarche n’est à effectuer pour en bénéficier.
- Autre établissement : constitution d’un dossier de demande à retirer auprès de la structure et à retourner au Conseil Départemental du lieu de résidence.

ASH (Aide Sociale à l’Hébergement)
L'aide sociale à l'hébergement (ASH) permet de prendre en charge tout ou partie des frais liés à l'hébergement d'une personne âgée en établissement ou chez un accueillant familial. Elle est versée par le département.

Où s’adresser ?
Un dossier de demande d'ASH doit être retiré auprès de la mairie ou du centre communal d'action sociale (CCAS) de la commune où la personne âgée réside. La mairie ou le CCAS transmet ensuite le dossier aux services du département. Pour que la prise en charge des frais d'hébergement débute à partir de la date d'entrée dans l'établissement, la demande d'ASH doit être faite dans les 2 mois qui suivent cette date. Il est donc recommandé de faire la demande d'ASH en même temps que les démarches d'admission en établissement.

Proche de vous et des vôtres

Nos résidences sont essentiellement implantées dans les zones rurales. Cette approche nous permet d'entretenir le lien particulier qu’ont les anciens avec leur terroir et favoriser le développement de l’intergénérationnel localement.

Nos résidents sont majoritairement des personnes issues du canton ou de la région de l'établissement. Nos résidences s’attachent donc à entretenir le lien particulier qu’ont les anciens avec leur terroir. Nos établissements organisent aussi régulièrement des rencontres avec les jeunes des crèches, écoles ou centres de loisirs locaux afin de favoriser l’échange entre les générations et renforcer l’implantation dans le tissu local.

Nos résidents et leur famille sont nos meilleurs ambassadeurs

  • La résidence est très très bien. Maman est très heureuse et donc nous aussi.
    Fille d’une résidente du Clos Adler — Enquête qualité décembre 2020.
  • Tout est super, très simple et la gestion est parfaite. Je suis entièrement satisfait.
    Monsieur M. — Parent d’un résident de La Presqu’Ile
  • Je suis pleinement satisfaite de l'établissement. On se sent bien, comme dans une famille.
    Madame T. — Fille d’un résident de L’Ermitage
  • Nous remercions le personnel pour leur disponibilité et leur implication.
    Madame B. — Fille d’une résidente du Belvédère Sainte Clothilde depuis 2 ans
  • Le personnel est très à l'écoute et les membres de l'équipe sont toujours très disponibles.
    Madame T. — Fille d’un résident de L’Ermitage
  • Le cadre de vie très agréable, le personnel est d'une convivialité remarquable.
    Monsieur M. — Parent d’un résident de La Presqu’Ile
  • La résidence par elle-même est formidable.
    Je suis bien, je me sens bien.
    Madame R. — Résidente au Clos des Tours depuis 5 ans